INFO 3 ROUES

Parlons: 3 roues: trike, moto, side cars voiture,MP3 etc.
 
PortailCalendrierAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SEGWAY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Createur
Admin


Masculin
Nombre de messages : 926
Age : 62
Localisation :
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: SEGWAY   Lun 4 Déc - 22:02

il ne s'agit pas ici vraiment de l'histoire d'un 3 roues mais il y a une option ... :D





Guidé par les mouvements du corps, le Segway peut atteindre 27 km/h.
"Etes-vous prêts ?" lance la présentatrice vedette Diane Sawyer à une Amérique à peine réveillée. Il est 7h16, hier, sur le plateau de l'émission d'ABC "Good Morning America". Un petit homme brun en chemise de jean trépigne d'impatience. Une demi-seconde plus tard et un drap blanc recouvrant l'invention, que le monde de la technologie attend depuis janvier, révèle une sorte de grande trottinette à deux roues, affublée d'un manche directionnel.
"Alors, c'est ca ?", demande Diane Sawyer. "C'est ça", répond Dean Kamen "vous montez dessus, vous pensez je veux aller en avant et l'appareil vous propulse vers l'avant. Sans pollution, sans effort"
Ginger ou IT, présenté par certains comme "l'invention du siècle" avant même de savoir de quoi il s'agissait, n'est donc qu'une trottinette. Mais avec quelques particularités. L'appareil, renommé officiellement Segway, du nom de la compagnie fondée par Kamen pour le construire, n'a ni frein ni vitesse.
Système de bascule
Il présente la particularité de se déplacer au gré des pressions du corps. Grâce à un système de bascule, il suffit de se pencher en avant pour avancer ou en arrière pour reculer. Le véhicule circule à la vitesse de 27 km/h grâce à un moteur électrique. Il ne peut apparemment pas se renverser et semble très agréable à utiliser. "C'est aussi confortable qu'une basket", a assuré Dean Kamen. 'La machine est comme une extension de votre propre corps". Selon l'inventeur chevronné, "le Segway doit révolutionner le mode transport urbain et pourrait éventuellement remplacer la voiture en ville".
Spéculations.
Révolution ou pas, rarement une invention aura bénéficié d'une telle campagne de promotion aux Etats-Unis. Durant toute la semaine dernière, ABC, la chaîne de Walt Disney, a multiplié les spots publicitaires sur son "exclusivité". Dans le même temps, Kamen a accordé des interviews au New York Times et à Time Magazine, qui a consacré hier plusieurs pages à l'événement. L'agence de presse AP a pour sa part révélé que l'inventeur lui avait proposé d'essayer le Segway la semaine dernière si elle s'engageait à publier un article une heure avant le lancement officiel. Proposition qu'elle a refusée.
Depuis un an, Ginger déchaîne les spéculations, à partir de quelques rares éléments disponibles. Comme les citations attribuées aux quelques veinards qui ont vu un prototype, tels Jeff Bezos, patron d'Amazon, et Steve Jobs, le fondateur d'Apple. Ces derniers évoquent un objet "plus important que l'ordinateur ou que l'Internet lui-même". Jeff Bezos ajoute, énigmatique : "C'est révolutionnaire. Mais les gens auront-ils le droit de s'en servir ?". Dans les forums de discussion sur l'Internet, on se demande s'il s'agit d'un moyen de transport, d'un réseau de communication, d'une source d'énergie...
En janvier 2001, un site Internet révèle qu'une proposition de livre a été faite autour de l'invention à l'éditeur Harvard Business School Press. Sans que ce dernier sache de quoi il retourne. Sa seule garantie : l'auteur a un contact privilégié avec l'inventeur... Dean Kamen parle d'une "fuite regrettable" , mais il est soupçonné de l'avoir organisée lui-même à des fins promotionnelles.
Pouvoir d'attraction.
Ayant bénéficié d'un investissement colossal de 90 millions de dollars (101 millions d'euros) du Crédit Suisse First Boston et du fonds de capital-risque Kleiner Perkins, l'inventeur a déjà pris contact avec l'US Postal ou le service des parcs nationaux pour une future utilisation du Segway. Dans le même temps, Amazon a également annoncé être prêt à utiliser l'appareil à l'intérieur de ses immenses entrepôts.
Kamen n'a cependant pas caché qu'il voulait surtout voir le Segway s'imposer dans les grandes villes américaines. La mairie d'Atlanta a déjà accepté de recourir à plusieurs machines pour ses employés municipaux afin de limiter la pollution. Et Kamen prépare un modèle grand public qui pourrait être mis en vente à 3 000 dollars (3 370 euros) l'année prochaine, contre 8 000 dollars (8 977 euros) pour les modèles professionnels plus perfectionnés.
C'est bien de son pouvoir d'attraction sur l'Américain moyen que dépendra le succès du Segway. Mais la partie n'est pas jouée d'avance. Certains font ainsi remarquer que, pour l'instant, l'usage de véhicules de transport est interdit sur les trottoirs de la plupart des grandes villes américaines. D'autres soulignent aussi que Ginger pèse plus de 30 kilos et se révèle relativement cher.
Hier matin en tout cas, la petite centaine de personnes rassemblées devant l'immeuble d'ABC New York a pu admirer Diane Sawyer faire de jolies figures sur le pavé avec son Segway. "C'est assez formidable", assurait-elle aux téléspectateurs. "On glisse, on glisse, on ne se sent pas marcher...".
Tout repose sur des gyroscopes miniatures
Le pire, c'est que ça roule. A en voir la démonstration de Dean Kamen, son inventeur, sur ABC, l'engin est d'une maniabilité surprenante. Et, surtout, il serait quasiment impossible de le faire tomber. Le magazine Time, qui a pu suivre Kamen pendant trois mois - à condition de conserver le secret -, raconte l'expérience qu'en a fait Andy Grove; le patron d'Intel. Bousculé par quelqu'un, il est resté sur l'engin qui a compensé l'effort pour maintenir l'équilibre. Mais, prudent, l'inventeur a tout de même placé un capteur sous le plancher, qui stoppe immédiatement l'engin quand son passager ne se trouve plus à bord. Redondance.
Si la promotion a été savamment calculée, les informations techniques données par Dean Kamen sont imprécises. Il ressort que l'engin est alimenté par deux batteries qui se rechargent en six heures sur une simple prise de courant, pour une autonomie de 17 à 27 kilomètres suivant le type de terrain rencontré. Les deux roues sont pilotées de deux moteurs électriques chacune et fonctionnent de manière indépendante. Ce qui permet à l'engin de continuer à fonctionner quand l'un des moteurs tombe en panne. La redondance est d'ailleurs appliquée à l'ensemble des éléments cruciaux pour l'équilibre et l'informatique embarquée qui contrôle l'ensemble. Tout repose sur l'utilisation de gyroscopes miniatures. Des instruments qui sont notamment employés pour contrôler l'orientation des satellites. Le moindre mouvement du corps déplace le centre de gravité, qui est immédiatement détecté par deux des cinq gyroscopes intégrés à l'engin. Ces informations et la vitesse sont transmises aux deux ordinateurs de bord qui calculent les efforts à communiquer à chaque roue. Pour tourner, il suffit de se pencher légèrement du côté désiré. Les roues étant indépendantes, le demi-tour peut se faire sur place, chacun tournant en sens inverse de l'autre. Une poignée tournante commande également la rotation.
Gomme spéciale
Pour ralentir, point besoin de pédale ou de poignée : c'est un léger recul du corps qui commande aux moteurs de freiner. Plus fort, il stoppe l'engin comme on arrête un cheval. Le déplacement du corps vers l'avant fait accélérer la trottinette. L'indépendance des roues permet, selon l'inventeur, de se jouer des petits obstacles (graviers, etc.). Les pneus de l'engin ont été fabriqués dans une gomme spéciale pour optimiser la tenue de route sur des surfaces lisses, voire mouillées. Kamen affirme que son engin se joue même du verglas et de la neige. D'après les brevets qu'il a déposé, l'inventeur a imaginé d'autres versions adaptées aux escaliers, aux personnes atteintes de troubles de l'équilibre ou au transport de marchandises. Il existe même un concept à une seule roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vehicule.forumperso.com/
 
SEGWAY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vélo, un gouffre énergétique ! [Segway]
» Segway, le futur du transport individuel.
» un genre de segway à 3 roues
» Le mini Segway « WalkCar »
» Un 4X4 sans moteur!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
INFO 3 ROUES :: Les véhicules-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: